Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 23:11

Empoisonné par les mécanismes de la série Rubicon, le freakosophe en herbe n'a pu manquer deux événements qui par-delà leur apparente différence empruntent le même esprit et sont peut-être à la base d'un nouveau complot qui ne peut se dérouler qu'à une échelle planétaire : la publication de la conclusion du synode de 2008 sur l'interprétation des textes sacrés et la montée en puissance d'un petit logiciel qui, si le ciel est avec lui, effacera lui aussi de nombreuses discordes : KIK.

 

isidore-de-seville_net.jpg

Isidore de Séville le St Patron du net (et l'inventeur de la base de données) veille sur Freakosophy.

source.

 

Qu'y a-t-il donc de commun entre les 200 pages résumant à travers 55 propositions la réflexion des 250 pères synodaux et un énième logiciel de messagerie instantanée ?

 

L'union - la redécouverte d'un socle commun par-delà les différences. On ne vous promet pas moins que la fin de LA discorde, la redécouverte de la paix et de l'harmonie dans votre coeur et avec vos amis.

 

Dans l'économie numérique ou dans le domaine plus vaste de la foi ce qui déchire les individus c'est bien l'adoption de modèles différents alors que la base est commune (le Livre dans les religions et un but similaire dans les technologies de l'information). Ce parallèle faussement étonnant avait déjà été amené avec toute l'ironie dont il est capable par Umberto Eco au sujet de l'opposition ancestrale entre le divin OS de Macintosh et le retors Ms-Dos de Microsoft :

 

"Une nouvelle guerre de religions modifie subrepticement notre monde contemporain. J'en suis convaincu depuis longtemps, et lorsque j'évoque cette idée, je m'aperçois qu'elle recueille aussitôt un consensus.

 

Ceci n'a pu vous échapper, le monde est aujourd'hui divisé en deux : d'un côté les partisans du Macintosh, de l'autre ceux du PC sous Ms-Dos. Eh bien, je suis intimement persuadé que le Mac est catholique et le Dos protestant. Je dirais même plus. Le Mac est catholique contre-réformateur, empreint de la «ratio studiorum» des jésuites. Il est convivial, amical, conciliant, il explique pas à pas au fidèle la marche à suivre pour atteindre, sinon le royaume des cieux, du moins l'instant final de l'impression du document. Il est catéchistique, l'essence de la révélation est résolue en formules compréhensibles et en icônes somptueuses. Tout le monde a droit au salut.

 

Le Dos est protestant, voire carrément calviniste. Il prévoit une libre interprétation des Écritures, requiert des décisions tourmentées, impose une herméneutique subtile, garantit que le salut n'est pas à la portée de tous."

 

Umberto Eco, Comment voyager avec un saumon ?, Trad. M. Bouzaher. Grasset, Paris, 1997.

 

Umberto_Eco.jpg

"je ne fume plus mais j'ai l'air encore plus malin ainsi !" - source.

 

Nous assistons peut-être aujourd'hui à la fin d'une guerre avec l'harmonisation par-delà les plates-formes d'un logiciel universel et gratuit de conversations instantanées. Si le SMS a régné sans partage au début des obscures années 2000, peu à peu il a été remplacé par une foule de messageries instantanées (Ping, BlackBerry Messenger...). Mais, loin de l'ouverture, ces systèmes se replient le plus souvent sur l'architecture d'un constructeur - ils ne sont donc opérants que de façon limitée et vous poussent de fait à écarter certains de vos amis du cercle fermé de la connexion instantanée gratuite. Kik veut changer la donne en étant ouvert à tous et en transformant les forfaits sms en ridicules lettres d'indulgences. Kik est oecuménique et s'ouvre à tous les possesseurs de téléphone mobile et d'Ipod Touch.

 

A l'ignorant, il peut paraître in de faire partie d'un cercle fermé - c'est sur ce bas instinct que jouent nombre de publicitaires. L'argumentaire de la société Rim qui fabrique les Blackberry est éloquent sur ce point:

 

BlackBerry® Messenger est une application de messagerie instantanée réservée aux propriétaires d'un smartphone BlackBerry®. Avec une mise en page style tchat et un nombre de caractère illimité, BBM™ facilite le partage avec les gens qui comptent. (source)

(La police cheap est d'origine pour montrer à quel point une société peut être sélective sur tout sauf la créativité...)

 

Comme si les gens qui comptent avaient tous un blackberry !! Cette publicité de l'exclusivité se base sur des réflexes de nouveaux riches, sur la crainte de ceux qui ont peur de perdre ce qu'ils ont durement acquis. En se fermant ainsi, ils s'enterrent laissant à d'autres plus petits mais aussi plus cools la possibilité d'offrir vraiment (et gratuitement) le but réel de toutes ces technologies.

 

"Réservé à ..." C'est tellement 2002 !! Totalement unfashion !! Le futur c'est l'ouverture, la possibilité de dépasser les plates-formes, de transcender tous les appareils pour toucher notre but, ce que nous cherchons : l'autre. 

 

kik.jpg

kik me ! - source.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gnouros 16/11/2010 09:27


On ne peut que saluer l'apparition d'une technologie alternative permettant d'outrepasser les intentions monopolisantes de certains dispositifs propriétaires de télécommunication. Néanmoins, il
convient d'être circonspect en ce sens que cette technologie pourrait tout aussi bien ne pas signifier nécessairement la fin de toute centralisation cybernétique. Je ne la connais pas assez bien,
mais l'enjeu d'aujourd'hui réside non pas dans la gratuité, non pas dans le multiplateforme, non pas même dans l'open source, mais bien plutôt dans la décentralisation et le P2P authentique. En
est-on assuré avec Kik ? Rien n'est moins sûr...